jeudi 11 septembre 2008

Dilemme vestimentaire

Que porter comme chaussures quand il tombe des trombes d'eau le matin juste au moment où on part emmener les enfants à l'école et à la crèche, et qu'on va enseigner son cours juste après? Alors que Fay est passée tout près d'ici, et a inondé quasiment tout l'état de Floride, mais pas nous, Ike, à quelques centaines de kilomètres, a, lui, déversé la plus grosse quantité de pluie que j'aie vu tomber en une heure à peine, au moment du morning commute, évidemment.
Le dilemme était donc le suivant: comment se protéger de toute cette pluie, tout en tenant compte du fait qu'il continue de faire 35 degrés? L'imper ou le ciré, et les bottes, ça marche bien en Bretagne, mais sûrement pas ici. Non, ici, la meilleure solution pour les cheveux et le corps: un bon parapluie, grand et solide, et un pas de course accéléré - je ne vois rien d'autre. Le vrai problème, c'est plutôt tout en bas: les pieds. Parce que vu les énormes flaques d'eau, il était absolument impossible de les garder secs. Je n'avais pas l'intention de sacrifier mes belles sandalettes en cuir italien (achetées chez TJ Maxx, mais quand même) pour rester élégante même dans des circonstances aussi humides. Je n'allais pas non plus porter mes tongs en plastoque à $3 de chez Target pour faire mon cours (même sur ce campus "plus hippie tu meurs", il y a des limites). Mes baskets, avec ma jupe, ce n'était pas top non plus, et de toute façon, une fois trempées, j'aurais eu les pieds mouillés pendant tout le cours et aurais fait splock, splock, splock, à chaque aller-retour entre le tableau et mes chers etudiants (qu'un rien suffit déjà à distraire, alors bon).
Finalement, la meilleure solution était la suivante: mes Crocs rose-pastel, achetées à l'automne dernier et, je le reconnais, rarement portées. Je dois dire que les petites mary jane en-plastique-mais-si-tes-pieds-sont-mouillés-ils-ne-puent-pas-et-sèchent-en-un-rien-de-temps ont fait parfaitement l'affaire! Je prends donc aujourd'hui la défense de la petite chaussure plutôt moche mais vachement utile, dont on se moque parfois très méchamment, et la déclare d'utilité publique, en tout cas ici, pendant la saison des ouragans (qui ne se termine d'ailleurs pas avant le 30 novembre).

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Je n'ai pas de crocs mais j'ai des tongs en plastique de chez Target ! Sinon, je prends une paire seche pour la voiture et j'ai aussi des Tshirt de rechange au labo au cas ou j'arriverais trempee (et ca arrive vite !)
Mimiahouston qui n'arrive pas a se connecter...

Flo a dit…

Salut Mimi: ah, si j'avais un bureau, ca serait plus facile... En hiver, a Chicago (ou j'en avais un), j'arrivais le matin avec mes grosses bottes de neige, et j'enfilais mes petites chaussures pour la journee. L'uni avait un systeme de tunnels, alors pas besoin de mettre le nez dehors - ni de remettre ses bottes - pour aller d'un batiment a l'autre.
Mais bon, a Chicago, l'hiver durait des mois; ici, dans cette partie de la Floride du moins, il pleut a verse de temps en temps entre juin et octobre, et apres, c'est la saison seche. Je ne vais donc pas me plaindre.
Quant aux tongs, j'aime bien aussi, mais quand il faut courir avec, sous la pluie, c'est un peu casse-gueule.
J'espere que Ike ne va pas trop t'embeter, la-bas, a Houston.

Ariana Lamento a dit…

C'est drole, ton histoire, parce que quand Fay a deverse ses larmes, j'ai eu le meme dilemme, et j'ai mis mes...Mary Jane roses!!!
Sauf que quand c'est mouille dedans, c'est quand meme un peu casse gueule.

Flo a dit…

Oui, mais au moins, elles restent attachees, alors que les tongs, on peut facilement les perdre en route.
C'est marrant, ca, qu'on ait les memes Crocs et qu'elles nous aient depanne de la meme facon!

Yibus a dit…

Attends, les mêmes crocs que celles de Bachelot après son conseil de ministre ? (pari débile sur le nombre de médailles françaises aux JO...)

(tiens, je remarque qu'on parle beaucoup moins des paralympiques...)

Anonyme a dit…

restait l'option des It tongs..les havaïanas..

rose

Anonyme a dit…

Chanchan,

Et pourquoi pas un petit sac à dos, avec une paire de chaussures de rechange....

Flo a dit…

@Yibus: je ne sais pas; je n'ai pas eu la chance de voir les crocs de Roselyne...
@Rose: les havaianas? Vite, que je google...
@Chanchan: bonne idee, mais pas pratique - j'ai deja un gros sac bien lourd (livres, copies, notes, bouteille d'eau, et tout le reste) et un parapluie.

Marie a dit…

Ouhlà! Notre agence de voyage nous a dit que la période des ouragans finissait fin octobre; on comptait y aller mi-novembre. On y est déjà allé il y a quelques années à lami-novembre et il faisait moyennement beau. Ton avis???

Elo a dit…

j'aimerai parfois avoir ce cruel dilemme ici, à Lyon :D

Les Mary Jane rose, c'est aussi ce que j'ai demandé à mon homme de me ramener.
bises

Flo a dit…

@Marie: bienvenue; le pic de la saison, c'est aout-septembre. En juin et en novembre, il y a beaucoup moins de risques. Quant au temps, ca depend d'ou vous allez. Je suis du cote du Golfe du Mexique, pas sur l'Atlantique ou le temps n'est pas tout-a-fait le meme, me semble-t-il. Ici, novembre est un tres beau mois. Il commence a faire moins chaud qu'en ete, mais il continue de faire beau. Il pleut tres peu. La seule semaine vraiment grise que nous avons eu a cette periode l'annee derniere etait la derniere semaine d'octobre.
@Elo: tres bon choix - tu verras, tes mary janes roses te serviront bien (ici en tout cas!)