lundi 8 septembre 2008

Reality check

... les petites mains toutes sales de ce petit garçon de 2-3 ans qui est monté dans le bus ce matin, avec sa grande sœur de 5 ans, à peine, sa petite sœur encore tout bébé, et leur maman, une jeune femme d'une vingtaine d'années, toute mince, à qui il manquait quelques dents, et qui a jeté sa cigarette avant de monter. Une jeune femme à l'air epuisé, qui ne semblait pas, ou plus, pouvoir parler à ses enfants sans les réprimander, "Sit here!" - "Stop it!"…
... le vieux monsieur tout voûté qui range les provisions de ses mains usées et tremblantes à la caisse du supermarché - et avec le sourire, encore...
... l'aîné de 3 enfants de 5 à 8 ans qui essaie de murmurer une réponse à la secrétaire de l'école qui leur a demandé pourquoi ils sont encore une fois en retard, la 5ème fois en une semaine…
Les Etats-Unis, c'est ça, aussi.

10 commentaires:

Yibus a dit…

parce que, sinon, tu pensais à quoi d'autre de ce que sont les USA ? (question sérieuse)

Flo a dit…

Je crois qu'il est tres facile de passer a cote de ces gens et de ne pas les voir, ou de ne meme jamais croiser leur chemin.
Il suffit de monter dans un bus municipal (dans n'importe quelle ville des Etats-Unis, petite ou grande) comme je l'ai fait ce matin, pour sortir de sa bulle 5 minutes.
Si McCain, Palin, et leur copain Giuliani, s'en donnaient la peine, ils ne se moqueraient peut-etre pas si facilement des "community organizers".
Et ils ne continueraient pas a soutenir une guerre et une occupation qui coutent des milliards de dollars, qui, s'ils sont disponibles, pourraient (auraient pu) etre utilises pour pour donner une assurance medicale a tous ceux qui n'en ont pas, faire en sorte que les enfants dans les quartiers pauvres ne se retrouvent pas dans des ecoles pourries et ne puissent s'en sortir qu'en ayant la chance d'etre pris dans une magnet school, bien meilleure mais souvent loin de chez eux; et eviter que les personnes agees aient besoin de bosser a Publix pour survivre.
Les USA, vu de l'etranger, et vu d'ici, c'est beaucoup d'argent et de glamour, mais c'est aussi beaucoup de pauvrete et d'injustice.

ariana lamento a dit…

je ne suis pas sûre qu'il soit facile de passer à côté, d'ignorer cette pauvreté. Pour certains, peut-être...Elle me semble plus présente ici, en Alabama, qu'en Californie, cependant.

Flo a dit…

Il me semble, au contraire, que c'est plutot facile, parce que les villes ne sont pas homogenes. Quelqu'un qui vit a Chicago, et ne passe jamais par le West Side ou le South Side, peut tres vite oublier dans quelles conditions y vivent une grande partie de la ville. Meme chose dans les petites villes. Les chemins ne se croisent pas: pas les memes supermarches, pas les memes ecoles, pas les memes activites sportives, etc. Il y a aussi beaucoup de pauvrete en Californie, mais la encore, deux mondes tres differents sont juxtaposes et se croisent rarement.

Elo a dit…

je n'habite pas encore aux US (encore que la Floride, est ce vraiment les US? :D), mais cette pauvreté m'avait frappé, même si malheureusement, j'ai visité des pays bien pauvres, je crois que je n'ai jamais été aussi écoeurée de voir autant de gens qui souffrent dans un pays si riche... Le contraste est saisissant...

Et pour finir, ton texte est très bien écrit et émouvant.

Flo a dit…

Merci, Elo. A chaque fois que je vois une personne agee travailler dans un supermarche ou un Mc Donald's, comme cette tres vieille dame que j'avais remarquee et qui nettoyait les tables, ca me fait vraiment de la peine. Et je me demande souvent si les Americains remarquent ces petits vieux qui ne sont, evidemment, pas la juste pour s'occuper.

La societe americaine est une societe tres dure. C'est chacun pour soi, des le debut, et jusqu'a la fin.

Avec McCain et Palin, rien ne changera. Avec Obama et Biden, et un Congres democrate, il y a au moins un espoir que quelque chose puisse vraiment changer, en bien, et pour beaucoup de monde. Une societe un peu moins dure, une peu plus genereuse, ce serait bien.

Sandrine a dit…

As tu entendu l histoire de ce petit garcon de 11 ans dont la maman est alcoolo et qui doit souffler dans un breathalyzer pour pouvoir demarrer sa voiture? Elle a oblige son garcon a souffler dedans pour pouvoir conduire et l emmener a l ecole. Arrive a l ecole il a appele 911 en pleurant. Ils ont du le mettre dans une famille d accueil. Ca dechire le coeur.

Flo a dit…

Non, je n'ai pas entendu parler de cela, mais c'est vraiment tres triste.

Anonyme a dit…

cela me rappelle la fois où j'ai fait la connaissance de ce vieux monsieur qui rangeait mes courses dans les sacs plastiques! A mon accent il me demande d'où je viens. Je lui répond alors que je suis française!
Il m'explique qu'il connait un peu la France puisqu'il a fait le débarquement en Normandie quand il était jeune......là j'ai fait GLOUPS!
Je suis restée comme une idiote , les bras croisés, à regarder ce vieux monsieur courber le dos et ranger mes courses dans le coffre de ma voiture!
Ce vieux monsieur qui quand il était jeune, a donner ses plus belles années pour nous libérer de l'occupation.......que serions nous aujourd'hui sans ces petits vieux aux caisses des supermarchés?
Il a même refusé le pourboire que je tenais à lui laisser!
J'ai rarement eu aussi honte de ma vie!

rose

Flo a dit…

Moi aussi, les petits vieux qui emballent les provisions aux caisses de supermarche ou travaillent dans la restauration rapide (!), qui bossent tout court a un age ou ils devraient pouvoir se reposer et profiter de la vie, ca me fait toujours mal au coeur.