jeudi 30 septembre 2010

Deuxième rentrée

Au début du mois, Sir Thomas a fait une deuxième rentrée, dans une nouvelle école. Nous n'étions pas satisfaits de celle où il allait. An niveau crèche, ça allait, mais au niveau maternelle, dans lequel il venait de passer, le programme et l'ambiance ne nous convenaient pas du tout: le programme était trop académique, pas assez ludique, et l'ambiance reflétait un manque d'énergie et d'enthousiasme, qui se traduisait, entre autres, par une tendance à ne jamais célébrer quoi que ce soit. La rentrée, l'automne, Halloween, Thanksgiving, etc... aucun de ces moments festifs n'étaient intégrés dans la vie et le programme de l'école. Autre point négatif, Sir Thomas était le plus jeune dans une classe d'enfants de 3, 4 et 5 ans.
Heureusement, nous avons, en l'espace de quelques jours, trouvé une autre école qui, par miracle, avait une place dans le groupe des 3 ans. Nous avons rencontré la directrice, visité les lieux, et avons été immédiatement conquis. Sir Thomas a également visité sa classe et la cour de recré, et en 2 jours c'était fait: il y est entré le 1er septembre.
Depuis, quel changement! Nous sommes tellement impressionnés par les jeunes femmes qui y travaillent, la directrice, l'organisation au millimètre, la propreté, le programme à la fois éducatif ET ludique, les jeux, les jouets, le matériel, l'ambiance entre adultes et enfants et entre les enfants eux-mêmes. Sir Thomas est dans la Bunny classroom avec 3 autres garçons et 3 filles de son âge, qui sont déjà tous ses "best friends". Leur salle de classe ressemble à une maison en miniature (c'est très mignon), et leur institutrice, Ms. Amy, est formidable. En 1 mois, nous voyons déjà une nette différence dans le comportement de Sir Thomas, dans sa façon de s'exprimer, dans les projets qu'il entame à la maison, etc… Hier encore, il nous a dit que le meilleur moment de sa journée était "d'être allé à l'école".
Enfin bon, comme tout ici, cela a un prix. L'ancienne école avait le double avantage d'être sur notre campus et de coûter $200 de moins par mois. Mais nous sommes tellement contents de voir Sir Thomas s'épanouir et se sentir chez lui dans son nouvel établissement, que la différence en vaut la peine. En tout cas, la prochaine fois que vous déposerez junior à la maternelle, chez vous en France, prenez une minute pour remercier l'école obligatoire, publique, et gratuite, parce qu'ici, c'est facultatif, privé, et payant, et appréciez plus encore ce service de la République en pensant à moi qui me déleste de $860 chaque mois pour que mon loulou soit scolarisé, dans les meilleures conditions, avant l'âge de 5 ans...

samedi 25 septembre 2010

Petit vélo bleu pour grand garçon


Nous avions acheté ce petit vélo bleu à Chicago pour les 4 ans d'Annette. Elle n'était pas assez grande pour le modèle au-dessus, mais elle était déjà presque trop grande pour celui-ci. Elle l'aurait préféré en rose, naturellement, mais nous savions que Sir Thomas était en route, et qu'elle-même passerait au modèle suivant d'ici ses 5 ans. Alors, avec la complicité de la vendeuse, nous avions réussi à la convaincre que bleu était une très jolie couleur aussi, et le petit panier blanc garni de 3 fleurs, acheté en supplément, avait scellé l'affaire. 3 ans et demi plus tard, le petit vélo bleu a repris du service, après avoir patiemment attendu dans le garage qu'on lui regonfle ses pneus et l'ajuste à la taille d'un petit bonhomme plus que ravi de passer de son tricycle à un vélo "de grand". Beaucoup plus à l'aise sur son vélo, Sir Thomas était prêt à faire la course avec sa grande sœur... (une grande sœur qui a dû s'armer de patience et de compréhension pour éviter de ne pas être toujours la première...).


Vous remarquerez que la période rose de la petite fille de Chicago lui est passée... Son nouveau vélo, qui a remplacé le vélo - enfin rose - de ses 5 ans, est bleu, et c'était, cette fois-ci, son choix.




samedi 18 septembre 2010

Partie de frisbee






Frisbee, dans l’eau trouvé,

Frisbee adopté…

vendredi 10 septembre 2010

Trajet du matin

En un quart d’heure de trajet hier, entre la maison et le boulot, nous avons vu:
1) arrêtée à un feu rouge, dans la voiture d’à côté, une jeune femme attraper une mèche de cheveux et l’approcher de son nez pour en respirer les effluves apparemment irrésistibles… C’est Annette qui l’a remarquée la première et ça l’a beaucoup amusée;
2) on en riait encore, quand j’ai remarqué, un peu plus loin, dans la voiture que nous dépassions, une femme qui avait posé un document sur son volant et qui le lisait en conduisant. Elle n’a pas levé les yeux pendant les quelques secondes où je l’ai observée…
3) en arrivant à l’école, le fou rire nous a repris quand nous avons vu une maman, garée, elle, au moins, qui s’en donnait à cœur joie avec son fil dentaire;
4) et pour finir, nous avons dû contourner une voiture arrêtée à un stop parce que la conductrice était en train de se brosser les cheveux, et prenait tout son temps…
Et vous, vous avez aussi votre trousse de toilette dans la voiture? Moi non (même si quelquefois je devrais...)

mercredi 8 septembre 2010

Petit caractère

Ce matin, Sir Thomas insiste: il veut manger une compote. Réponse négative à la requête: «Finis: d’abord ton p’tit déj." Va-et-vient pendant 5 minutes. Je tiens bon. Puis la joute verbale se termine d’un seul coup: il repose le petit pot de compote et s’éloigne d’un pas nonchalant en marmonnant "Stupid compote" - en franglais dans le texte …

samedi 4 septembre 2010

Labor Day weekend

Ah... un weekend de 3 jours, Labor Day oblige...
J'ai commencé la journée en passant 2 heures chez le coiffeur: couleur et coupe, sur fond de mes chansons préférées des années 80, de U2 à Police en passant par Crowded House (merci Pandora!), en compagnie de Rudina, d'origine albanaise, qui sait parler juste ce qu'il faut, mais pas trop, et me laisse profiter de ces 2 heures pour lire mon numéro de septembre de Real Simple...
Je l'ai finie à la plage, où nous avons décidé de nous aventurer en fin d'après-midi. Nous pensions avoir du mal à nous garer en ce holiday weekend, mais, au contraire, ça n'a jamais été plus facile! Peu de monde était là pour profiter de cette magnifique fin de journée à la lumière douce pour accompagner une eau à température toujours idéale et une petite brise qui coupait juste comme il fallait la chaleur de saison.
Les vacances sont bel et bien terminées, mais nous avons encore de beaux weekends devant nous et comptons bien en profiter:

Et aujourd'hui, c'était encore mieux que d'habitude: un banc de sable avait créé une espèce de piscine absolument parfaite pour Sir Thomas qui s'en est donné à cœur joie... Je vous en mets 30 secondes, mais j'aurais pu vous en mettre 30 minutes!

video

Bon weekend!