vendredi 31 octobre 2008

Il y a 4 ans

Les pancartes électorales se mêlaient, comme aujourd'hui, aux décorations d'Halloween. En 2004, nous étions à Chicago. Barack Obama se présentait aux élections sénatoriales et nous arborions à la fenêtre de notre appartement une affiche Kerry / Edwards - Obama. Cette année, nous sommes en Floride, et nous espérons que notre jeune sénateur d'Illinois, sera président mardi.


Edit: J'ai l'impression de retenir mon souffle jusqu'à mardi soir. L'enjeu est énorme. D'habitude, les élections américaines, c'est plutôt bonnet blanc et blanc bonnet (sans jeu de mot, évidemment), mais cette fois, c'est un nouveau chapitre d'histoire qui est sur le point de s'écrire.

5 commentaires:

Dolce a dit…

On espere aussi... Pitie, pas de "Four more years"... !

Flo a dit…

@Dolce: je crois que ce serait encore pire que ces 8 dernieres annees! Qui eut cru que ca puisse meme etre possible???

Mimi a Houston a dit…

Ben moi j'attends de voir, je n'attends pas des miracles du "jeune senateur". Mais au moins j'aime beaucoup la facon dont il parle de politique internationale, c'est deja ca.

ariana lamento a dit…

il y a 4 ans, mon chéri tournait en rond à la maison en répétant: "I cannot believe how stupid Americans are..."

Flo a dit…

@Mimi a Houston: sa victoire sera(it) extremement symbolique. J'espere qu'il sera en mesure de mettre en application certaines de ses propositions. Ce ne sera pas facile, mais au moins, il y a aura la volonte de faire de bonnes choses au depart, le desir d'aller de l'avant.
@Ariana: moi aussi, j'enrageais: "ils l'ont voulu, et bien ils l'ont eu, qu'ils ne viennent pas pleurer" - et quand je vois ou le pays en est 4 ans plus tard...
Si une majorite d'Americains ne sont pas prets pour ce rendez-vous avec l'histoire de leur pays ce mardi, le pays en souffrira enormement.