vendredi 6 février 2009

Le bras ou la fesse?

J’ai fait connaissance de ma nouvelle généraliste. Mercredi, j’ai reçu dans le courrier une carte postale annonçant que Dr. J. acceptait de nouveaux clients, euh, pardon: patients. Comme ça faisait un petit moment que je voulais appeler le cabinet dans lequel elle travaille (celui où j’avais justement déniché un docteur pour mon chéri en novembre dernier), ça tombait plus que bien. J’ai vite téléphoné pour prendre rendez-vous et “m’établir” - ce qu’il faut, ici, toujours faire AVANT de tomber de malade et AVANT d’avoir vraiment besoin d’une consultation.
J’avais trouvé une jeune femme sympa à deux pas de la maison, Dr. S., quand j’avais fait une conjonctivite l’année dernière, mais quelques semaines plus tard, j’avais reçu une lettre dans laquelle elle informait ses chers patients qu’elle quittait son cabinet et suivait son mari dans une autre ville. Tout était à refaire.
Bref, j’avais rendez-vous cet après-midi, à 14h15, et à 14h15 pétantes – je n’ai même pas eu le temps de choisir un magazine à feuilleter – l’infirmière a claironné “Ms. Z.!” Allez hop, sur la balance, tension, pouls, et “Dr. J. will be right in”. Okey-dokey. 30 secondes après – ça, c’est du service alors! – toc-toc, Dr. J. fait son entrée. Elle a l’air d’avoir à peine 25 ans, a une petite poignée de main toute molle, et parle tout doucement. On passe en revue la feuille de renseignements que j’ai préalablement remplie, on discute le coup, et tout à coup elle me sort, en français dans le texte, et en rougissant un peu: “Ah, vous êtes française”. Et là elle m’explique, toujours en français qu’elle a passé 6 mois au pair à Paris et à Nice. J’ai un moment l’impression de faire passer un examen oral à une de mes étudiantes, mais j’apprécie vraiment l’effort.
A la fin de la consultation, qui est repassée, entre temps, à la langue de Shakespeare, elle me demande “Alors, vous voulez faire le vaccin contre le tétanos?”. Euh, bof… Non, pas plus que ça… Mais bon, en même temps, comme je ne me souviens même plus de quand j’ai été vaccinée pour la dernière fois contre quoique ce soit, je me dis que ce ne serait peut-être pas du luxe. J’arrête de faire la mauviette et j’accepte. Elle me dit “A bientôt!” et j’attends l’infirmière.

10 secondes à peine, et celle-ci entre à son tour. “Vous le voulez dans le bras ou dans la fesse?” Euh, bof, n’importe. Elle m’explique que ça fait mal, parfois pendant 2 jours. Ah bon. Mal comment? Comme si quelqu’un vous avez mis un gros coup de poing. Ah oui, quand même… Bon, ben dans la fesse alors, parce que ce ne serait pas évident d’expliquer à Sir Thomas que maman s’est comme pris un gros coup de poing dans le bras et ne peut pas le porter jusqu’à lundi.
Un coup d’aiguille, je la sens bien (mais quand on a fait une amnio, aiguille prend un sens complètement différent) et après quelques secondes je me demande pourquoi l’infirmière est toujours en train de piquer… Je me retourne, et en fait, non, c’est déjà fini depuis un moment, mais oh boy, ça ne fait pas du bien. Ça va mieux maintenant, mais j'ai quand même la drôle d’impression d’avoir une troisième fesse à la base de la hanche droite. Enfin, tout ça pour dire que la prochaine fois que vous vous faites vacciner contre le tétanos, n’hésitez pas, choisissez la fesse!

12 commentaires:

Elo a dit…

sympa ta nouvelle présentation!!!

pour le vaccin, du coup, t'arrives à t'asseoir?
T'a eu une sucette pour la piquouse?

Moi je pense qu'il va falloir que je repasse par la case départ car je ne suis pas à jour non plus, et autant me faire piquer en France (pour le coup, ça fera moins mal au portefeuille!)

Anonyme a dit…

Chanchan,
Tu as bien de te faire vacciner.....avec le jardinage, c'est plus prudent!!!!!!
Tu as des accents et des "ç" sur ton clavier maintenant!????

marielle a dit…

Les américains adorent parler en francais dès qu'ils en ont l'occasion. Sur un parking à Philadelphie une américaine est venue se présenter à nous en francais et a pris nos coordonnées pour que l'on se voit à Paris où elle venait régulièrement pour son travail. Elle adorait la France mais elle avait du mal à rencontrer des francais en France!!!
Pour la piqure, tu as le sens pratique. Je panique tellement qu'ils peuvent piquer où ils veulent.
Pour la météo en Floride, j'espère que le beau temps revient car nous venont fin avril et comme nous sommes spécialement poissards avec le temps, j'espère que la chaleur et le soleil seront au rendez vous.

Mary a dit…

Tres drole et en tous les cas tres pragmatique! Dans le feu de l'action je ne suis pas sure que j'aurais choisi la bonne option!

Mimi a Houston a dit…

Eh ben moi j'ai eu droit au bras. ils m'avaient recommande de mettre une compresse froide le soir et ca a bien aide, le lendemain je n'avais pas trop mal. Mais le surlendemain pas terrible quand meme ! J'ai garde mal a l'epaule quand je bougeais mon bras pendant plusieurs semaines !!!Sinon ma visite a ete bouclee tout aussi vite !

severine a dit…

ben je vais attendre le retour en france ! j'ai pas eu le souvenir d'avoir eu aussi mal lors de mon rappel !!! Bon, as tu moins froid en ce moment ? viens nous voir, hier nous avons eu 50° !!!!! bises et bon courage ... demande a Marianne de t'envoyer un doudou de bouillotte pour rechauffer tes nuits.

Dolce a dit…

J'ai eu peur de ne pas pouvoir m'asseoir la derniere fois, du coup j'ai choisi le bras... J'ai eu mal pendant une semaine ! Donc je compatis.

Sandrine a dit…

ben moi j'ai choisi le bras...gauche....j'avais peur de plus pouvoir m'asseoir. Oui, le tetanos c'est vraiment LA piqure a faire...c'est horrible comme maladie.

Lilychocolat a dit…

Est-ce que ca veut dire que tu as pique la bouee de tes enfants tout le week-end pour y poser ton seant??! Aller, ca valait le coup pour pouvoir jardiner tranquille ensuite ;-)

Flo a dit…

@Elo: pas de sucette, meme pas un auto-collant de Barbie, ni meme un joli pansement de princesse!
Tout ce que tu peux faire avant de partir, fais-le!!!
@Chanchan: je dois dire qu'au moment de prendre la decision de me faire vacciner ou non, j'ai repense a tes paroles bien sages concernant le jardinage.
Les accents et la cedille, je les ai toujours eus: ils ne sont pas sur le clavier, mais ils sont programmes. Il faut donc taper deux ou trois touches pour faire un accent par-ci ou un trema par-la.
@Marielle: je ne sais pas de quel cote de la Floride vous serez, mais ici, sur le golfe, avril est un mois toujours magnifique: beau et chaud.
@Mary: je ne pensais meme pas que j'avais le choix jusqu'a ce que l'infirmiere me pose la question. J'etais meme tellement etonnee que je lui ai demande de repeter!
@MimiaHouston: je crois, effectivement, que ca doit etre plus genant de se faire piquer au bras, dont on se sert finalement beaucoup plus que de sa fesse.
@Severine: je ne sais pas si c'est une question de dosage. Ici, pas de rappel. Dr. J. l'a dit elle-meme: je suis tranquille pour 10 ans!
Il ne fait plus froid, au contraire, aujourd'hui j'ai presque eu trop chaud. Ca y est, c'est l'ete!
"Un doudou de bouillote"??? qu'est-ce que c'est, ca? Et c'est qui Marianne?
@Dolce: l'infirmiere a pique plutot sur le cote, donc pas de probleme pour s'asseoir. Et puis comme j'ai quand meme un peu plus de gras dans la fesse que dans le bras, ca a du amortir le choc. La prochaine fois, fais le bon choix!
@Sandrine: tu as raison; le tetanos, ca fait moins peur que d'autres maladies, alors on a plus tendance a "oublier" de se faire vacciner.
@Lilychocolat: en voila une bonne idee a laquelle je n'avais pas pense... Je n'en ai pas eu besoin, mais je retiens pour une autre fois.

Marie a dit…

Comment vous me faites flipper avec cette histoire de vaccin... j'ai pas dû faire quoi que ce soit contre le tétanos depuis la fin du lycée et c'était pas vraiment hier. Je dois être tellement pas immunisée que je pourrais choper la maladie rien qu'en regardant un bout de fer rouillé.
Aïe, je veux pas y aller.

Mary a dit…

Flo, Je viens de te tager! Va faire un tour chez moi!