mardi 27 septembre 2011

The Happiness Project

Pendant nos vacances dans l'Oregon, cet été, je suis tombée sur un article dans un magazine écrit par l'auteure d'un livre sur le bonheur, la joie de vivre. L'article m'avait bien plu et je m'étais dit qu'à l'occasion, je jetterais un coup d'œil sur le bouquin.
Quelques jours plus tard, mon chéri et moi sommes allés faire un tour au centre-ville de Portland pour y déjeuner dans notre restaurant, Jake's (que nous avions choisi comme traiteur à notre mariage), et déambuler dans la librairie mythique de la ville, Powell's.

Arrivés vers 11 heures, nous avons décidé de passer un peu de temps dans Powell's avant d'aller manger, pour mieux y retourner après le repas. Powell's, c'est plusieurs niveaux hébergeant de multiples salles auxquelles sont attribuées des couleurs qui permettent de s’y retrouver. Après avoir passé un bon moment dans l'entrée à consulter les magazines français et les nouveautés, j'ai repensé à mon livre et me suis dirigée vers le rayon self-help. Mais malheureusement, je ne me souvenais ni du nom de l'auteure, ni du titre, à part le mot "happiness". J'ai tapé le terme sur l'un des ordinateurs du magasin, mais des centaines de titres sont apparus. Alors j'ai fait le tour du rayon en me disant que peut-être, avec un peu de chance, le livre serait mis en évidence comme certains best-sellers ou que je réussirais à le trouver en passant en revue chaque étagère. Une aiguille dans une botte de foin, quoi.
Bredouille, je suis partie retrouver mon chéri à l'entrée de la librairie pour aller déjeuner. Nous nous sommes régalés, comme toujours, chez Jake’s. Quelque verres de Pinot (noir pour lui, gris pour moi) plus tard, nous retournions à Powell's. Mais toujours pas moyen de me souvenir du titre et de l'auteure de mon livre. Mon seul souvenir était sa couverture jaune et bleue aperçue dans le magazine. Je suis quand même repassée au rayon self-help, ai reconsulté l'ordi et repassé en revue toutes les étagères (je sais, je sais, c’est mon côté quelque peu obsessif…) mais toujours rien. Alors j'ai laissé tomber, et me suis dirigée vers les livres en français, puis les livres en anglais, pour les enfants. Là, j'ai trouvé mon bonheur. Il ne me restait plus que quelques minutes avant d'aller retrouver mon chéri à l'entrée quand j’ai remarqué au loin, le long du mur, des livres d'autocollants, dont un de Batman, qui pourrait occuper mon loulou à l'aéroport ou dans l'avion le jour du retour. Je suis allée y voir d'un peu plus près, et là, du coin de l'œil, une couverture de couleur bleue a attiré mon attention. Et bien oui, vous l'avez deviné, c'était un exemplaire du livre que j'avais désespérément cherché: The Happiness Project de Gretchen Rubin. Il était là, dans la pièce consacrée à la littérature enfantine, parmi les livres d’autocollants, pas du tout à sa place, mais là, comme pour moi. J'en étais étourdie et ai même plusieurs fois répété à voix haute " C'est pas vrai, c'est pas possible". Alors bien sûr, je ne l'ai même pas feuilleté. Puisqu'il m’avait trouvé, je ne pouvais que l'adopter et en faire mon livre de chevet... Incroyable, non?

8 commentaires:

Baptiste a dit…

Comme moi, les livres te poursuivent! mais je suis moins courageux.... je fuis, moi!

Marielle a dit…

Ce livre t'attendait... j'ai eu quelques histoires avec des livres qui m'attendaient dans des brocantes mais là je dois filer au boulot alors je te raconterai mon histoire une autre fois.
Des bises

nathinphoenix a dit…

hapiness project... le titre me donne envie de le lire.

Bises et je comprends tes interrogations... ça serai rigolo si on faisait un article sur un sujet commun mais avec des angles différents ? Bises de Nath

Anonyme a dit…

Moi,c'est quand je vais chez FNAC ou VIRGIN, je ne trouve jamais rapidement un livre, nous n'avons pas le même sens du classement!...Ce qui fait que c'est souvent le hasard qui me permet de trouver le livre recherché!
Chanchan

Catherine a dit…

alors ce livre est intéressant? es t'il traduit en français ( car lire en anglais est un peu long pour moi!)
bon WE§

ariana lamento a dit…

c'est incroyable en effet. L'as-tu lu? Je vais à la bibli le jeudi, donc je vais essayer de le trouver, mais j'écrirai le nom de l'auteur sur un post it!

Sandrine a dit…

Ma fille a voulu l'acheter absolument, elle l'a lu mais moi toujours pas ...honte a moi.

Flo a dit…

@Baptiste: ton rapport a la lecture m'amuse toujours, surtout toi, fils de documentaliste -- c'est un comble!!!
@Marielle: oui, je crois qu'on ne peut pas mieux resumer cette histoire - ce livre m'attendait! Ca me fait toujours tout drole de repenser a ce moment ou je suis tombee dessus. J'en tremblais tellement c'etait bizarre!
@NathinPhoenix: c'est vraiment tout un projet qui se prolonge en ligne http://www.happiness-project.com/ et sur Facebook.
@Chanchan: tant que tu finis par tomber sur ce que tu cherches, ca va. Et peut-etre qu'en cherchant, tu tombes sur d'autres choses interessantes?
@Catherine: il est publie chez Belfond sous le titre "Operation Bonheur".
@Ariana: les chapitres sont organises par mois, alors je lis au fur et a mesure...
@Sandrine: ce serait sympa de le lire et de pouvoir en discuter avec ta fille!